sábado, 14 de junio de 2014

DES TEMPLIERS AUX FRANCS-MACONS



L’Ordre du Temple n’en finit jamais de déchaîner les passions. Régulièrement, on affirme des thèses selon lesquelles il serait coupable ou victime. Il aurait détenu des connaissances ésotériques de la toute première importance qui aurait poussé le Vatican à le dissoudre en tant qu’Ordre. Les chevaliers de l’Ordre auraient retrouvé en Palestine des documents mettant en cause l’histoire officielle des premiers siècles du christianisme.
Ils auraient retrouvé l’Arche d’Alliance ou du moins une partie du trésor du roi Salomon. Les Templiers auraient caché un fabuleux trésor numéraire juste avant leur arrestation par les hommes de Philippe le Bel.
Le Temple aurait été un Ordre immensément riche suscitant toutes les convoitises et surtout celles du roi de France, avide de mettre la main sur des moyens dont il avait besoin pour mener à bien sa politique de réformes et de centralisation du pouvoir. Les Templiers auraient découvert l’Amérique, ce qui expliquerait l’origine et la provenance de la monnaie en argent ayant servi à la construction des cathédrales.
L’Ordre du Temple sert souvent à justifier ou à légitimer les thèses les plus iconoclastes. Et concernant la Franc-Maçonnerie ? Pour de nombreux chercheurs cette institution discrète et humaniste a vu le jour au XVIIIe siècle en Angleterre, pour de nombreux autres, elle est aussi l’héritière des connaissances et de l’ambition des Templiers. Y-a-t-il un lien réel et certain entre les Templiers et les Francs-Maçons ? Si oui, quels sont les points de convergence et comment la transmission s’est-elle faite au cours des siècles ?

On sait que les Templiers espagnols, après la dissolution de l’Ordre, ont eu le choix de se retrouver dans d’autres ordres chrétiens mais qu’en était-il pour les autres ? Les Templiers français ont-ils fui vers l’Ecosse ? On-ils trouvé une protection et on-ils continué leur œuvre secrètement ? 

No hay comentarios.:

Publicar un comentario